Vincent Amadieu
23/10/1989
Bordeaux (33)

Présentation

Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge, j'ai commencé par faire du karting autour de mes 10 ans. Par la suite je me suis tourné vers le monde de l'informatique dans lequel aujourd'hui j'exerce mon métier et ma passion. Le SimRacing est donc né pour moi à ce moment-là.
Je reste toujours proche des circuits pour faire quelques tours soit de Kart soit de voitures d'exceptions comme lors de stages de pilotage GT.
Concernant le SimRacing, assez touche à tout, j'aime explorer les forces de chaque simulation que nous offre le marché à l'heure actuelle pour y prendre tout d'abord du plaisir de conduite. Il n'est pas rare de passer des heures à perfectionner un jeu sur les réglages de ce dernier plutôt que d'y jouer. Surement le côté geek avant tout :).
Pour terminer je me qualifie de joueur casual qui cherche le plaisir de conduite tout en respectant les autres. Attention tout de même je ne fais pas de cadeau...

Matériel
  • Chassis: JCL Seat

  • Baquet: OMP TRS-E

  • Base: Simucube 2 Pro

  • Volants: NSH Racing GT-BLE PRO + F1SG R5 DTM 2019

  • Pédalier: Fanatec v3i

  • Shifter: Fanatec SQ v1.5

  • Ecrans: Triple Screens 27" Benq

Palmarès SimRacing

Depuis septembre 2019 je participe à des endurances (4h) organisées par une salle de simulation (SimFactory):

  • 2ème à Spa Francorchamps

  • 1er à Interlagos

  • 3ème à Fuji

  • iRacing

    • 2020 S01 : Porsche Cup

    • 2020 S01 : F3

Objectif dans le SimRacing

Mon idée de base est de prendre du plaisir avant tout.
Dans un deuxième temps faire des endurances avec les potes !

Quand, pourquoi, et sur quelle plateforme as-tu commencé le SimRacing ?

Richard Burns Rally sur PC est mon tout premier jeu sur lequel j'ai démarré l'expérience. J'ai toujours été plus PC que console de manière générale. Et ce titre était pour moi une prouesse pour l'époque de par sa technicité et sa difficulté. L'erreur n'était pas permise :).

Quelle a été la raison pour laquelle tu as décidé de rejoindre l'équipe ?

Durant de longue année j'ai joué en solo ou contre l'IA. Cela devenait répétitif et ennuyeux. J'ai donc voulu m'essayer à rouler avec d'autres personnes qui partagent la même passion. En effet une IA ne partage pas grand chose...même pas la piste parfois :).
De ce fait l'intégration dans cette équipe est un fruit du hasard mais la communication et l'entraide m'ont tout de suite séduites !

Quel a été ton moment le plus fort dans le SimRacing, et dans l'équipe ?

Lors de l'endurance des 12h de Bathurst. Je n'ai malheureusement pas pu assister mais le fait de suivre l’événement et de voir la cohésion de groupe pour finir la course sans trop de dégâts est vraiment magique !

 
Quel est ton avis sur l'avancé de la professionnalisation dans l’e-Sport, plus précisément dans la simulation automobile, ainsi que le développement de la simulation dans le réel ?

Vaste sujet qui aujourd'hui est au cœur du débat dans les nombreuses disciplines sportives. Je serais d'avis à trouver la démocratisation de la simulation automobile très intéressante. Ce sport est maintenant a porté de tout le monde. Du néophyte au pilote aguerri qui s'en sert comme outil de travail pour apprendre un tracé et se retrouver le jour J pas dépaysé est une vraie prouesse technologique/chance. Il faut que ça continue dans cette direction.
Il n'est pas non plus rare aujourd'hui de trouver de plus en plus de championnats e-Sport qui regroupent les meilleurs et comme gain, de pouvoir conduire la vraie voiture. Voire d'affronter les pilotes réels de la discipline remportée.